Les 10 ans de PMU Poker – 2015 : on l’aura un jour, on l’aura !

Pour les 10 ans du PMU Poker et de sa Team Pro, nous allons revenir ces 10 prochains jours avec quelques articles sur les faits marquants de cette décennie, les moments forts, les rencontres, les joies, les déceptions, sans oublier quelques soirées mémorables, vus et vécus grâce à mon rôle de Team Manager.

6. 2015 … : que d’émotions !

L’année 2015 commence donc avec une Team Pro à 3 poulains, Brian Benhamou, Erwann Pécheux et Damien Lhommeau, en attendant l’arrivée d’un 4ème, le vainqueur de la promotion ProDream qui rejoindra ses coéquipiers en avril.

Le premier trimestre apportera encore quelques belles Tables Finales à l’écurie, avec un nouveau podium pour Erwann sur un WPT, en l’occurrence à Bruxelles sur le Main Event de ce National à 1 200 € de buy in. Pour sa 6ème TF sur ce circuit (!), Erwann se retrouve avec quelques figures bien connues comme Heinrich Pauker, Yehoram Houri, Miroslav Alilovic, Julien Duveau ou encore Mohamed Mamouni. Mais une fois encore, Erwann passera à quelques cartes du Trophée. La faute à une nouvelle grosse rencontre avec les Dames contre les Rois de Pauker, alors que les 2 joueurs avaient respectivement à 3 left 50% et 40% des jetons, après un flop où il trouvera son brelan et une river qui donnera la quinte à son adversaire. Heinrich éliminera Erwann quelques mains plus tard à la 3ème place pour 39 425 €.

A l’issue de ce nouveau podium, Erwann était déçu d’être une nouvelle fois passer si près, mais n’avait qu’une envie et me confiait : « vivement le prochain WPT, qu’il soit à Budva, Nottingham ou Cannes, j’ai trop envie d’aller les jouer pour aller le chercher  ce p***** de Trophée ! ».

Puis ce fut au tour de notre BB, Brian Benhamou, d’aller lui aussi chercher sa Table Finale. Après une belle 12ème place à Deauville sur le FPS High Roller pour 12 400 €, il va lui aussi atteindre le podium dans ce même Casino Barrière sur le Main Event du BPT en Mars (3ème pour pour 13 530 €). Sur ce Tour qu’il affectionne tout particulièrement (un signe sans doute pour lui qui deviendra MCD du Club du même nom à Paris en 2019), et sur lequel il gagnera la League, Brian terminera Runner Up du Masters à Ribeauvillé en mars.

Fin mars, la promotion ProDream est lancée avec les premières phase online et le 3 avril après la Finale Live et les délibérations du Jury, c’est un outsider qui déjoue les pronostics et qui intègre la Team Pro : Romain Paon. La dernière étape était très relevé avec Adrien Allain, François Tosques, Arnaud Trouer, Adrien Allain, Glen Gendrot et Anthony Cierco mais Romain avait su séduire le Jury par une présence et un discours totalement en phase avec le principe de cette opération, le rêve de devenir Pro.

Et il se retrouve quelques jours avec son beau logo Team Pro pour le plus prestigieux rendez-vous européen de ce début d’année, le Monte-Carlo Casino EPT Grand Final à 10 600 € de buy in, avec tout le gratin mondial du poker. Belle entrée en matière pour ce joueur qui ne comptait que 3 petites lignes en Live.
Tout se passe comme dans un rêve pour R_Poons qui va terminer chipleader de son Day 1B ! Jouant sans pression, kiffant chaque moment de son 1er EPT, Romain déroule, tranquille. Le Day 2 sera un peu plus calme mais il finit au dessus de la moyenne.
Il en sera de même pour le Day 3 qu’il termine, tel un vieux briscard avec 33BB, après un début de journée canon qui le voit doubler rapidement avant de passer la bulle assez sereinement, savourant chaque minute de cette fantastique expérience.

Le Day 4 va être un très gros roller coaster pour lui mais il attaquera le Day 5 à 15 joueurs avec 39 belles blindes à une table avec des monstres comme Johnny Lodden, le chipleader, et Ole Schemion.
Mais ces ½ finales vont être une succession de coups perdus par notre ProDream qui terminera donc à une magnifique 13ème place pour 66 500 €. Pas mal pour un premier tournoi en tant que Team Pro !

Nos 4 joueurs arrivent à Vegas en juin, en compagnie de nos 9 candidats Vegas Dream dans leur Villa.
Vous pourrez retrouver leurs aventures présentées par Malika Ménard, en fin d’article, juste après ce petit teaser :

Erwann Pécheux arrive en grande forme (encore !) à Vegas (et ce n’est pas uniquement « l’effet Malika » !) après une nouvelle TF d’un WPT, dans le National Chypre et une 7ème place pour 10 400 €.

Il attaque de suite ces WSOP par 2 places payées dans des 1 000 $ et 1 500 $ avant cet Event #34 à 1 500 $ sur un format original de No Limit Hold’em Split Format avec le Day 1 en 9 Handed, le Day 2 en 6 Handed, Day 3 en Heads Up, et la Table Finale au Day 4 à 8 joueurs.


Après avoir passé les deux premiers Day sans soucis, le choses se compliquent pour Erwann qui joue son 1er HU contre un adversaire qui dispose de 3 fois plus de jetons, mais il réussit à renverser une situation qui paraissait bien compliquée avec une stratégie très offensive, pour se retrouver sur son 2ème et dernier HU face à l’américain Nelson Resendiz.
Avec 440k contre 390k, l’affaire se présentait bien, mais son adversaire prenait vite un très net avantage après 2 gros pots remportés (700k contre 130k). Erwann se mit alors à gagner tous les coups, dont un très gros avec Quinte floppée contre brelan, et pour finalement trouver un call avec As/10 après un shove de l’américain pour 30BB avec As/3.
Erwann tenait sa première Table Finale d’un Event WSOP qu’il allait abordé en 4ème position, mais avec 8 joueurs se tenant dans un mouchoir à une moyenne de 160 Blindes, avec un seul objectif en tête : le bracelet !
Le début de cette TF se passe très bien pour lui qui prendra même le chiplead à 4 joueurs restants, pour se retrouver ensuite en Heads Up contre le sympathique canadien André Boyer.

Les tribunes sont archi-pleines après l’arrivée en milieu d’après-midi d’une partie du clan français en provenance directe d’une fameuse pool party et tout le monde y croit plus que jamais après le carré de 2 d’Erwann qui lui permet de prendre l’avantage avec 4,1M contre 2,4M chez le québécois.
Arrive alors ce coup où tout les jetons vont partir au milieu sur un flop :Qd :Ts :Jd !
Middle pair chez Erwann avec :Jc :4c
Et bottom paire chez André Boyer avec avec :Tc :5s
Le turn est un :Ah qui conforte l’avantage d’Erwann à 1 carte du bracelet !
Tout le clan français retient son souffle mais le croupier retourne un :Td qui offre à Boyer un brelan qui lui permet de doubler.
Celui-ci va gagner presque tous coups suivants, faisant tomber Erwann à 8 blindes et un dernier coup avec :Ks :6s contre :Ah :3d chez le canadien qui remportera donc son second bracelet.
Erwann termine une nouvelle fois runner up pour 156 098 $, son plus gros gain en live de sa jeune carrière qui le fait d’ailleurs passer le Million de Dollars en live.
Erwann signera encore 3 ITM sur cette édition des WSOP.

Arrive alors le Main Event et c’est cette fois Damien Lhommeau qui nous fera vibrer jusqu’au Day 5.
Ce ne fut pas simple pour Wintops d’arriver jusque là : après un Day 1 parfait conclu avec 200 BB, Damien est ensuite passé de 100 BB à la fin du Day 2 à 17 BB à la fin du Day 3 dans lequel on avait perdu Brian Benhamou un peu avant les places payées.

Jean Montury, Gilles Huet, Anthony Picault, Damien Lhommeau : congratulations players, you are in the money !

Le Day 4 se passera ensuite beaucoup mieux pour notre dernier Team Pro en piste, une journée où il multiplia son stack par 6, lui permettant d’attaquer le Day 5 avec 28 BB en compagnie de seulement 2 français, Paul-François Tedeschi et un certain Patrick Bruel.
Comme Emile Petit 2 ans avant, Damien commença le Day 5 en Table TV, au même siège que notre Team Online.

Une place qui ne lui aura finalement pas mieux réussie puisque Damien, après moins de 1 heure de jeu, est éliminé de ce Main sur un des flips les plus standards : As/Roi contre les Valets.
Il termine à la 213ème place pour 40 433$ et je vous invite à relire son dernier article « Mon Vegas by Damien Lhommeau » pour redécouvrir ses sentiments après ce beau deeprun.

Mises à part quelques petites places payées, la fin de l’année 2015 fût beaucoup moins croustillante que son 1er semestre. Elle sera également marquée par la fin de nos aventures avec Damien Lhommeau et Romain Paon.
Beaucoup de nouveautés sont à venir en 2016 pour la Team.

Vous pourrez découvrir tout cela très bientôt dans notre 7ème épisode !

Pour en savoir plus sur ce 6ème chapitre, voici quelques réactions de nos joueurs en vidéo :

ProDream 2015 : le film

Romain Paon ProDream 2015 : le bilan

Monte-Carlo Casino EPT Grand Final : Romain Paon en ½

WSOP – Event #34 : Erwann Pécheux avant sa Table Finale

VEGAS DREAM – Episode 1

VEGAS DREAM – Episode 2

VEGAS DREAM – Episode 3


VEGAS DREAM – Dernier Episode

Suivez la Team PRO PMU Poker et les qualifiés pmu.Fr > Le coverage
Famille, vie sociale, santé financière. Etes-vous prêt à tout miser ? Pour être aidé, appelez le 09 74 75 13 13.(appel non surtaxé)